Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Lilas
  •   Le blog de Lilas
  • : Quelques travaux manuels, des photos, des petites histoires, des recettes de cuisine, voici ce que je vous propose ! Création 2 février 2007. . Association "Oh ! 1001 Créations"
  • Contact

Mes préférés

  

 

Recherche

Mot du jour

    

       

Articles Récents

9 septembre 2007 7 09 /09 /septembre /2007 08:45

 Suite des cartes postales :

 

1908 - Tirage du "hérisson"  par un ramoneur savoyard et son petit compagnon

 

 

Travail et commerce                                          Belle Epoque

 

_______________________________________________________________________

 

Le petit ramoneur savoyard

 

L'hiver, des petits savoyard émigrent vers les grandes villes pour excercer des petits boulots

 

Sur cette photo, un jene garçon d'environ 11 ans travaille pour le compte d'un maître ramoneur, qui lui enseigne le métier.

Ses conditions de vie sont difficiles :

       - il travaille 14 heures par jour, 7 jours sur 7,

se nourrit de soupe, de bouillie, de pommes de terre ou de fromage.

Il dort dans des bâtiments froids et vétustes, des hangars désaffectés ou même à la belle étoile.

Les petits ramoneurs arborent habituellement des genouillères et des coudières en cuire, car ils n'hésitent pas à se faufiller à l'intérieur des foyers pour bien en nettoyer les parois.

Un bonnet est censé protéger leurs yeux d'une suie envahissante.

Un hérisson (brosse métallique) et une raclette leur permettent de racler la suie des conduits.

Une échelle d'environ deux mètres leur permet d'accéder en bas de la cheminée.

De l'exploitation pure et simple

Leur maître touche un franc par ramonage, mais n'en verse pas un centimes à son jeune assistant.

Il ne remet l'argent gagné par l'enfant qu'à sa famille, lors de son retour au foyer en mai.

Parfois les petits ramoneurs mendient pour glaner quelques pièces, mais elles sont aussitôt confisquées par le maître ramoneur s'il vient à les découvrir.

                                   *   *   *   *   *

Une éducation inexistante

Les plus jeunes ramoneurs étaient âgées d'à peine six ans (6 ans).

Leur patron, qui leur fournissait les chaussures et l'équipement, devait aussi veiller à ce qu'ils reçoivent une éducation.

En réalité c'était rarement le cas, car les enfants étaient bien trop épuisés par leur travail pour pouvoir se rendre à l'école, même de temps à autre.

(MMIII Editions Atlas Imp.UE A2-789 04-15 Photo Roger Viollet)


l06-1.gif

Partager cet article

Repost 0
Published by Lilas - dans Cartes postales
commenter cet article

commentaires

Cat 17/06/2009 16:17

Bonjour,Vous y allez fort avec les ramoneurs. Certes ils sont jeunes, ce sont des enfants , des adolescents et parfois des filles habillées en garçon. En effet, il faut avoir un corps fluet et souple pour se glisser dans les conduits de cheminées. Les plus jeunes ont 11 ans et non pas 6 comme vous le dites. Je vous rappelle qu'ils sont loués pour 3 ou 4 ans par des patrons ou  chefs-ramoneurs et le prix de location reveint aux parents à la fin de la saison. Cette location varie avec l'âge de l'enfant et son intelligence.Une savoyarde

Lilas 17/06/2009 23:18


Bonsoir Cat,

Oui, ils étaient très jeunes à cette époque. La carte postale m'est arrivée par hazard; je n'en suis pas l'auteur ni le photographe. Je n'étais pas encore née.

Cela donne à réfléchir ce qu'était la vie avant, et celle de maintenant

Merci d'avoir donné votre avis sur cette activité


ioan 26/03/2008 11:51

Felicitations!!!

Lilas 26/03/2008 21:45


Merci de ce petit mot, j'aime les cartes postales, en principe en noir et blanc et ce petit ramomeur nous indique comment était la vie autrefois ! Bonne soirée ioan